Dès ses débuts en 2014, avant de se fixer à la Salle Carson au centre ville, le projet "OVATIONS" a été hébergé dans des lieux divers, en rapport avec le sujet abordé: le premier, le Théâtre de Carouge nous a ouvert ses portes, puis l'Institut National Genevois, la Société des Arts au Palais de l'Athénée, le Studio Ernest Ansermet, L'Abri ont accueilli nos rencontres
 
Les intervenants suivants nous ont fait l'amitié de partager leurs connaissances lors de précédentes saisons:

THÉÂTRE

Jean Liermier

Comédien et metteur en scène, directeur du Théâtre de Carouge, Jean Liermier a travaillé entre autres avec Claude Stratz et Matthias Langhoff. Il s‘est illustré dans de nombreuses mises en scènes dramatiques mais aussi d’opéra, étant très tôt attiré par l’art musical.  Ayant fréquenté de nombreux musiciens c’est la personnalité idéale pour relever ce qui rapproche  son art de celui d’un interprète.

François Rochaix

Acteur, metteur en scène et musicien émérite, qui souhaiter de mieux que François Rochaix comme interlocuteur ? Fondateur de l'Atelier de Genève, Directeur général du Théâtre de Carouge, metteur en scène indépendant- tant à l'opéra qu'au théâtre - son rayon d’action s’étend à la France, la Norvège, la Grande-Bretagne, le Danemark,  Moscou et aux USA, où il est de 1996 à 2001 directeur associé de l’ «American Repertory Theatre» et dirige l’ «Institute for Advanced Theatre Training» at Harvard University.

En 1999, il conçoit et monte à Vevey la Fête des Vignerons, et en 2002 la cérémonie d’ouverture d’Expo 02. François Rochaix a monté plus de septante opéras sur les scènes internationales les plus prestitgieuses, et près de cent spectacles dramatiques. Il a reçu la Médaille Beaumarchais en 1982, le Prix mondial Nessim Habif en 1988 (avec Jean-Claude Maret), l'Anneau Hans Reinhart en 1989, le Grand Prix de la Ville de Genève en 1995 et le Prix de Belles-Lettres en 2000.

Natacha Koutchoumov

D'origine russe et italienne par son père, écossaise et française par sa mère, Natacha Koutchoumov est née à Genève en Suisse. Elle commence le théâtre à l'adolescence en suivant les ateliers du Conservatoire de Genève. Après son Bac elle part à New York et passe une année à la Fordham University, se concentrant sur le théâtre. Elle part ensuite à Paris où elle étudie les Lettres modernes à la Sorbonne. Elle réussit le concours de la prestigieuse « École de la rue Blanche » (ENSATT) à Paris, où elle poursuit sa formation de comédienne durant trois ans. Dès sa sortie d'école, elle travaille régulièrement au théâtre et au cinéma, à la fois en France et en Suisse. Elle enseigne régulièrement à la HETSR (Manufacture - Haute école des arts de la scène de Suisse Romande), à la HEAD et à L'ECAL. En janvier 2017 elle est nommée co-directrice de la Comédie de Genève en binôme avec Denis Maillefer.

DANSE

 Jean-François Kessler

Invité dans toute l’Europe comme danseur et chorégraphe Jean-François Kessler, né à Paris, est engagé à dix ans à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris. Il y fait toutes ses classes, puis participe aux nombreuses productions et tournées internationales du Ballet de L’Opéra de Paris sous la direction de Rudolf Noureev, Patrick Dupond, Brigitte Lefèvre, etc. Il est ensuite soliste et assistant au Ballet National de Marseille et dès 2004 maître de ballet, puis assistant à la mise en scène permanent au Grand Théâtre de Genève. Son intérêt marqué pour tous les domaines culturels le prédestine aux échanges prévus par «OVATIONS ».

 

Teresa Martin

Teresa Martin  a étudié la danse classique et contemporaine à l’Académie du ballet d’Amsterdam. Fille du compositeur Frank Martin, elle a grandi dans un environnement empli de musique et de théâtre. Après la fin de ses études, admiratrice de la danse espagnole, Teresa s’est formée en Espagne auprès des plus prestigieux professeurs de flamenco, de danse folklorique et classique. 

Elle a dansé dans plusieurs compagnies espagnoles, telles que la Compañía de Raúl, avec les chorégraphes José Granero, Pedro Azorín and Aurora Pons, mais également avec Carmen Mora, Andres Batista et Ana Mercedes. Elle a créé et interprété sa première chorégraphie, Fantaisie sur des rythmes flamencos, sur l'une des compositions de son père. Cette première sera suivie de nombreuses autres, respectant les racines de la danse espagnole tout en découvrant de nouveaux horizons. Avec ces productions elle a réalisé plusieurs tournées européennes et en Amérique du Sud

Wayne Byars

Ce professeur de danse classique est universellement reconnu tant par la qualité de sa pédagogie que par le côté ludique de son enseignement. Ses cours s'adressent aux danseurs de tous horizons et on rencontre chez lui, à la barre, les danseurs de l'Opéra de Paris, des grandes compagnies de danse de passage à Paris, des chorégraphes et danseurs contemporains, jazz, hip-hop etc. Les professionnels et les amateurs se côtoient dans ses cours et sont conquis par l'enthousiasme avec lequel il transmet son savoir et son expérience d'enseignant de la danse depuis plus de 28 ans.

LANGAGE

Emmanuel Bigand

Docteur en psychologie, musicien, musicologue et mathématicien, Emmanuel Bigand est Professeur de Psychologie cognitive à l’Université de Bourgogne (Dijon) et Directeur  de l’Unité Mixte de Recherche CNRS, Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement. Il est l’auteur de nombreuses publications et participe à plusieurs émissions radiophoniques et télévisées (France Culture, Espace 2, etc.)

Sa versatilité et l’étendue de ses connaissances, qui comprennent aussi bien la linguistique que la musique, en font un interlocuteur idéal pour un échange sur ces deux domaines

Constant Bonard

Constant Bonard est assistant-doctorant à la chaire de philosophie des émotions, Université de Genève et poursuit sa thèse entre le Centre Interfacultaire pour les Sciences Affective (Université de Genève, Suisse) et le Centre pour la Psychologie Philosophique (Université d’Anvers, Belgique). Il recherche et enseigne dans les domaines de la philosophie de l’esprit, la philosophie du langage, et l’esthétique.
Son doctorat porte sur la notion de signification affective and son rôle dans la communication humaine, verbale et non-verbale. A coté de son doctorat, il conduit des recherches en psychologie musicale et surtout sur l’hypothèse que la musique et le langage sont basés sur certains des mêmes mécanismes cognitifs et cela aux niveaux phonologiques, syntaxiques, sémantiques et pragmatiques.

SPORT

Georges André Carrel

Directeur du service des sports de l'Université et de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne pendant 22 ans, Georges André Carrel a entraîné l'Equipe nationale de volleyball féminine de 1981 à 1987. Il a remporté de nombreux titres nationaux avec le Lausanne Université Club (LUC) féminin puis masculin. Ses thèmes de prédilection sont la direction d'équipe, les facteurs liés à la performance, la motivation et les relations entre les différents acteurs du sport, tous thèmes qui ont une résonance dans le monde de la musique.

Durant sa carrière d'enseignant et d'entraîneur, GAC a toujours aimé entendre ce que Montherlant appelle la " musique du sport", celle qui s'échappe des cours de récréation, des champs de neige, des salles de sport, des voix et des rires des enfants. Là où l'enfant grandit s'il laisse cette musique l'imprégner, notes indispensables pour que le jeu résonne dans sa vie.

Boris Drahusak

Boris Drahusak, d'origine franco-ukrainienne et de langue maternelle française, naît le 28 novembre 1960 à Paris. Mû par le désir de promouvoir la rencontre entre personnes de différentes origines, il fonde avec son épouse l'association Mondial Contact, le 28 novembre 1990. À l'origine, l'association a pour but social de « créer, organiser, coordonner, suivre des actions, des espaces, des projets destinés à promouvoir la participation active du citoyen d'origine étrangère et du résident à l'espace public et à la vie de la Cité, et à développer, susciter les relations interculturelles ».

Sur le plan sportif, Boris Drahusak pratique et enseigne l'escrime. Il porte le titre de Maître d'armes diplômé. Membre fondateur du club d'escrime de l'Institut Florimont, il en assure la présidence et y officie des cours d'escrime. En octobre 2013 en Bulgarie, il termina huitième des championnats du monde à l'épée dans sa catégorie. En 2015, il devient champion de Suisse en catégorie vétéran.